Black Friday 2019 : de l’online à l’offline, il n’y a qu’un pas

  • Tendances
  • 3 min

En France, les députés de l’Assemblée nationale ont donné leur accord mardi 26 novembre 2019 à une interdiction des campagnes de promotion du Black Friday, accusées d’inciter à la surconsommation et d’avoir un impact négatif sur l’environnement. Mais le chemin est encore long avant une éventuelle mise en pratique. Les consciences s’animent aussi au travers de collectifs comme « Green Friday », ou encore d’initiatives de retailers, parfois isolées mais aussi groupées comme par exemple sous le hashtag BlackForGood pour une soixantaine d’enseignes. Mais force est de constater que cette année encore, les consommateurs ont été au rendez-vous et que cette date constitue désormais un temps fort ancré dans le paysage du retail.

Le Black Friday 2019 par rapport à une journée sans pic de vente

* Journée sans pic de vente : journée de référence, prise le 22/11/2019
** Total des ventes online + offline
Source : Base marchands Dalenys

Magasins, e-commerce : même combat ! Le Black Friday poursuit donc son extraordinaire progression, en e-commerce bien sûr, mais aussi dans les points de vente physique. Quelques jours après l’édition 2019, faisons le point sur un pic de vente emblématique des mutations du marché : on y voit un essor toujours plus fort du e-commerce, mais aussi une formidable poussée des magasins physiques, qui tirent largement leur épingle du jeu dans cette course vers la croissance des ventes.

Pic de ventes sur la journée du Black Friday 2019

Progression des ventes du Black Friday entre 2018 et 2019, source base marchands Dalenys.

  • 28,2M€ : ventes réalisées en montant
  • +43% par rapport au Black Friday 2018
  • x1,4 autrement dit, les ventes ont été multipliées par 1,4 en un an !

Le pic de vente de la journée du Black Friday a encore connu un record cette année, avec une progression très forte de +43% par rapport à 2018.

Dans cette course vers toujours plus de ventes, une analyse par secteur montre que le grand gagnant est sans conteste le secteur hi-tech, photo, vidéo : certainement car il s’agit de produits chers, pour lesquels les réductions sont attendues.

Top 10 des secteurs en termes de progression des ventes par rapport à une journée sans pic*

Source : Base marchands Dalenys
*journée du 22 novembre 2019 ; ** Le montant des ventes a été multiplié par ce chiffre dans ce secteur par rapport à une journée sans pic de vente

Progression du nombre de transactions tout au long de la journée

Deux pics sont clairement et logiquement identifiables à l’heure du déjeuner, puis en soirée après 18h00.

Progression des montants de transactions tout au long de la journée

On voit ici que les montants ont été élevés de manière continue du matin au soir, avec une concentration encore plus forte après 18h00. Si l’on compare avec le nombre de transactions (voir image + haut), on voit donc que les paniers moyens ont été plus élevés en milieu de journée : sur les horaires de bureau, les consommateurs ont réalisé un peu moins de transactions, mais avec des montants plus élevés… la preuve qu’ils savaient à l’avance ce qu’ils allaient acheter et à l’inverse qu’on a affaire à des achats coups de coeur non prévus à l’heure du déjeuner et le soir ?


Retrouvez tous nos conseils et analyses sur les pics de ventes dans notre dossier spécial :

Inscrivez-vous à notre newsletter