Interview BIG BOSS de Modz.fr (par Digital Mag)

  • Expertises
  • 4 min

Dans le cadre des Big Boss Winter Édition organisée quelques semaines avant Noël, Digital Mag a interrogé le fondateur de Modz.fr sur sa collaboration réussie avec Dalenys et son activité à l’occasion des fêtes de fin d’année. Découvrez vite son interview…

Dalenys vu par Thierry Flechet, Fondateur de Modz.fr

Le taux de déclenchement 3DS et la gestion des impayés ont été améliorés.

Pouvez-vous nous présenter Modz ?

Modz.fr fête, cette année son dixième anniversaire. C’est le premier site internet de déstockage de boutiques de prêt-à-porter multimarques. Pure player, l’entreprise travaille avec un réseau de 2000 boutiques physiques pour récupérer les invendus et les proposer sur son site internet. Autrement dit, la solution présentée de reverse logistique permet un traitement et une gestion de pièce à l’unité. Modz.fr propose un très large choix de marques de prêt-à-porter sur une gamme étendue : d’IKKS à Dior en passant par Cacharel, Kenzo, Burberry, Aubade, Christian Lacroix, Chipie, etc. L’entreprise dispose de 500 000 pièces en stocks pour 300 000 références. A ce niveau, nous pouvons réellement parler de pièce unique. Côté acheteur, nous leur permettons en quelques clics de trouver les bonnes affaires à des tarifs plus qu’intéressants puisque nous affichons ces discounts de -50 à -70% propres aux ventes privées. L’autre particularité de Modz.fr est l’intégration de l’ensemble des métiers avec 60 salariés. Nous gérons notre logistique, nos photographies et présentation des produits, notre service client. Nous avons même développé un logiciel dédié à notre métier qui n’existait pas à l’époque en propriétaire. Côté croissance, l’entreprise se porte bien grâce à un réseau solide de boutiques.

Quels étaient vos besoins ? 

J’ai été démarché au démarrage de l’activité de Dalenys, nous sommes d’ailleurs leur second client ! C’était en 2013. Ils sont venus nous voir en expliquant qu’ils avaient développé des solutions et compétences dans l’encaissement et la gestion de la fraude. Je leur ai dit Ok, prouvez-le-moi et ils l’ont brillamment prouvé par le biais d’un AB test organisé avec AB Tasty, avec +10,7% de conversion observée. Nous avons choisi leur solution car ce qu’ils nous avaient dit était vrai. Et oui, dans notre métier on nous présente souvent des solutions miracles alors on devient des St Thomas, ne croyant que ce que l’on voit.

Pourquoi avoir choisi Dalenys ? 

L’accompagnement et le retour sur investissement offert par la solution étaient à la hauteur de ce que Dalenys avait annoncé.

Comment Dalenys  a répondu à vos attentes ? 

Dalenys présente la particularité d’offrir de manière coordonnée les services de PsP et de traitement des encaissements. Par rapport aux banques d’une part et aux PSP d’autre part, ce modèle nous a séduit car nous savons que la partie encaissement a une grande incidence sur l’acceptation des paiements (96,4% en 2017, ce qui, en termes de génération de vente est fondamental). Dalenys a également été très réactif. Et avec AB Tasty, ils ont su réaliser un travail partenarial de qualité. Nous avons eu au final une interface efficace qui n’était pas le fruit uniquement de techniciens et de cahier des charges.

Quels ont été les résultats ? 

Nous avons obtenu des résultats intéressants, meilleurs qu’avec notre partenaire précédent. Ainsi, le taux de déclenchement 3DS (11,9% en 2017) et la gestion des impayés (0,09% en 2017) ont été améliorés. Nous étions satisfaits d’avoir une équipe qui était à l’écoute et qui maîtrisait l’e-commerce dans l’intérêt du marchand.

Pourquoi recommander Dalenys ?

Dalenys est fiable et efficace dans son activité. Nous travaillons avec eux depuis 2013 et une réelle confiance s’est instaurée. L’encaissement et la gestion de la fraude sont essentiels dans notre métier. De plus, Dalenys nous a permis d’initier une stratégie paiements à l’international, puisque nous avons à ce stade ouvert le marché belge avec eux.

Le chiffre à retenir de votre collaboration ? 

-2% du taux de déclenchement du 3DS. Le dernier samedi précédent Noël, le taux est passé de 10,24% en 2016 à 8,38% en 2017.


Voulez-vous en savoir plus sur l’activité e-commerce en période de Noël : est-ce un événement commercial à organiser online ou  offline ?

Découvrez notre infographie de Noël

Inscrivez-vous à notre newsletter