L’e-commerce alimentaire : le Drive et le « Drive Piéton » dynamisent les enseignes de la grande distribution

  • Tendances
  • 3 min

Si le e-commerce en France se porte bien selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD), avec une croissance de 11,9% au premier trimestre 20191, l’achat en ligne des produits de grande consommation (dits « PGC ») constitue l’un des moteurs de cette dynamique. Selon l’Institut de sondage Nielsen (société internationale de mesure & analyse des données), nous sommes d’ailleurs l’un des leaders mondiaux avec 7,1% des PGC commandés sur Internet1, derrière la Chine et les Etats-Unis. Si le marché de la grande distribution a d’abord été challengé par Amazon, ses principaux acteurs ont rapidement innové sur notre territoire.

Le Drive : véritable enjeu de croissance pour la grande distribution

Aujourd’hui, nous connaissons le succès du Drive selon Nielsen, qui continue de se développer avec presque +7% de croissance en termes de volume d’affaires sur T1 2019. Véritable enjeu, le Drive nécessite des cinématiques de paiement adaptées. Dalenys accompagne déjà Leader Price dans sa stratégie de paiement omnicanale, pour aider le réseau de magasins à performer sur ce nouveau canal de vente. Rappelons que, selon Nielsen, 69% des Drive ont une croissance de 2% en moyenne. Chaque ouverture de Drive représente donc un levier majeur pour accroître son chiffre d’affaires.

Le Drive : son leader et le profil des consommateurs

Toujours d’après l’institut Nielsen,  Leclerc domine le marché avec 41% des parts du Drive en France, mais c’est sans compter sur le renouvellement du secteur pour répondre aux nouvelles habitudes de ses clients. Déjà établis sur le Drive « traditionnel », il s’attaque désormais à une autre cible. Les principaux consommateurs de Drive étant jusqu’alors, les familles avec enfant(s) en zone urbaine (qui représentent 75% des achats en Drive en 2019), les enseignes se lancent dans les grandes villes, principalement composées de commerces de proximité, dans l’espoir de contenter les couples sans enfants et de réinventer encore leur expérience d’achat. De cette vaste entreprise, qui vise à unifier les parcours de cette typologie d’internautes et ce à travers des solutions de vente omnicanales, découle un circuit de paiement que les experts de Dalenys adressent tous les jours, chez Brioche Dorée ou Leader Price par exemple.

Le Drive « piéton » s’attaque à la ville

Du côté des distributeurs, les chantiers en cours sont, d’un côté, les Drive en zone urbaine et, de l’autre, la nouvelle offre de « Drive piéton ». Encore embryonnaire, ce dernier concept tend à se démocratiser et pourrait, peut-être, amener à une redistribution des cartes : les magasins Leclerc étant les premiers sur le Drive (avec 41% de parts de marché, selon Nielsen) alors que Carrefour City domine celui du « Drive Piéton » (42% du parc, selon Nielsen).

Création de services Drive depuis 1 an :

  • 74% des drive dans un magasin de -1000 m²
  • 70% en zone urbaine
  • 16% des services drive sont situés dans les 10 plus grandes villes de France
  • N°1 du Drive est Leclerc (41% de parts de marché)

Les « Drive Piéton » en mai 2019 :

  • 76 Drives piétons à l’intérieur d’un magasin existant
  • 28 Drives piétons sur des sites dédiés
  • 98% en zone urbaine
  • N°1 du « Drive Piéton » est Carrefour City (42% du parc)

[1] Sources issues de l’Institut de sondage Nielsen TradeDimensions – mai 2018 à mai 2019. Disponible sur le site de la Fevad (espace abonné).


Saviez-vous que 13% de nos activités étaient consacrées aux acteurs de la FoodTech ? N’hésitez pas à contacter nos experts pour en savoir plus sur notre solution de paiement 100% omnicanale.

Inscrivez-vous à notre newsletter